logo mobile

e-Agriculture mobile logo

Appel à propositions de bonnes pratiques et pratiques prometteuses dans l’utilisation des TIC pour l’agriculture.

La Communauté de pratique d'e-Agriculture et ses partenaires recherchent constamment des bonnes pratiques et pratiques prometteuses sur l'utilisation des TIC pour l'agriculture pour partager avec les membres de la communauté de pratique et au-delà les reccommandations et enseignements tirés des initiatives qui utilisent les TIC pour l'agriculture partout dans le monde.

Vous pouvez trouver les bonnes pratiques et pratiques prometteuses selectionnées et les informations connexes sur la capitalisation d'expérience et la documentation de bonnes pratiques et pratiques prometteuses dans cette page d'e-Agriculture.
 
L'équpe d'e-Agriculture est toujours heureuse de recevoir vos propositions de bonnes pratiques et pratiques prometteuses et l'équipe peut vous aider à documenter votre expérience. Vous pouvez trouver des directives détaillées sur la façon de soumettre une bonne pratique ou pratique prometteuse ci-dessous.
 
Comment présenter une pratique bonne ou prometteuse sur l'utilisation des TIC pour l'agriculture?

 

Thème

La bonne pratique ou la pratique prometteuse doit porter sur l’utilisation des TIC pour l’agriculture, la pêche, l’élevage ou la foresterie ou le développement rural en général. Les TIC proposées pour les bonnes pratiques ou pratiques prometteuses doivent être utiles et accessible pour les agriculteurs à petite échelle.

La capitalisation des expériences et les bonnes pratiques et pratiques prometteuses

  • La capitalisation d’expériences est un processus itératif par lequel une expérience (avec ses succès et ses échecs) est identifiée, valorisée et documentée sur différents supports. Ce processus systématique permettra de tirer des enseignements et dégager des bonnes pratiques. Grâce à cette démarche, la pratique peut changer et s’améliorer et pourra, par la suite, être appropriée par d’autres. (FAO, 2013)
  • Une bonne pratique n’est pas uniquement une pratique qui est bonne, mais une pratique ayant fait ses preuves et permis d’obtenir de bons résultats, et qui est dès lors recommandée comme modèle. C’est une expérience réussie, testée et validée, au sens large, qui a été répétée et mérite d’être partagée afin qu’un plus grand nombre de personnes puisse l’adopter (FAO, 2016)
  • Une pratique prometteuse a démontré un niveau élevé de succès dans son contexte unique et la possibilité de réplication dans le même contexte est garantie. Des données quantitatives sont disponibles pour démontrer son impact positif pendant une période déterminée. Une pratique prometteuse a le potentiel de devenir une bonne pratique, mai il n’y a pas encore assez de recherches et de réplications pour garantir le succès d’une plus grande adoption ou la mise à échelle de la pratique. Par conséquent, une pratique prometteuse implique un processus continu d’apprentissage et d’amélioration. (FAO, 2016)

Pour plus d'informations sur la capitalisation d’expériences et les bonnes pratiques, les participants peuvent se référer au cours en ligne et aux documents suivants:

Webinaire sur la capitalisation de l'expérience et la documentation des pratiques bonnes et prometteuses
Pour plus d'informations, e-Agriculture et CTA organisent des webinaires de développement de capacités sur la capitalisation de l'expérience et les bonnes pratiques en trois langues. Vous pouvez regarder l'enregistrement des webinaires via les liens suivants:

Soumissions

Les soumissions doivent respecter les points suivants:

Bonnes pratiques et pratiques prometteuses :

  • Utilisation du canevas des bonnes pratiques fourni pour cet appel 
  • Entre 2,000 et 4,000 mots
  • Les soumissions seront acceptées en anglais, français et espagnol
  • Les soumissions doivent être écrites utilisant un langage clair et concis et dans un style accessible et compréhensible pour tous les lecteurs, y compris les non-scientifiques et les lecteurs pour lesquels l’anglais/le français/l’espagnol n’est pas forcement leur langue maternelle. Les termes qui pourraient être inconnus pour les lecteurs devraient être définis et expliqués la première fois qu’ils apparaissent
  • Chaque soumission devrait contenir 2 ou 3 images à haute résolution. Chaque image doit indiquer les droits d’auteur et avoir une légende
  • Toutes les citations et le travail d’autres auteurs devraient être dûment référencés à la fin du document. Les références bibliographiques devraient inclure le nom de l'auteur(s), l'année de publication, le titre, le lieu de publication et l'éditeur (pour les livres), le titre du journal, le volume et les pages (pour les articles). Les noms de tous les auteurs d'une œuvre devraient être donnés dans les références. Dans le cas où il y a plus de trois auteurs dans la référence, abréviation de et al. Dans le texte (mais pas dans la référence). Le nom de l'auteur doit être suivi des initiales du ou des prénoms, année de publication, titre du document, journal ou toute autre publication dans laquelle il est apparu, nom de l'éditeur et nombre de pages. Si le document fait partie d'une collection, le titre doit être cité entre parenthèses à la fin de la référence. Si le document est également disponible sur Internet, l'adresse Internet peut suivre la référence ("également disponible sur www ...").

Formulaire de contact pour les auteurs

L’auteur principal de la bonne pratique ou la pratique prometteuse devra remplir le formulaire de contact et le soumettre avec le canevas.

  • Nom et prénom:
  • Adresse :
  • Pays :
  • E-mail:
  • Numéro de téléphone:
  • Photo:
  • Petite bio (10 lignes maximum):

En soumettant la bonne pratique à l'appel, l'auteur autorise la FAO et ses partenaires à utiliser l'information et à publier le document soumis.

Envoyez les deux documents (canevas et formulaire de contact) à e-agriculture@fao.org avec comme sujet: « Soumission Appel Bonnes Pratiques »

Contact

Pour toute information contactez l’équipe e-Agriculture : e-agriculture@fao.org

good practices